Gif animé
lamanivelle.org
Liebling

> Écouter un extrait :

Ich Weiss nicht (Je n’appartiens à personne)
(F. Hollaender)
0’35 – 141 Ko

Cassette « Liebling, tout est permis quand on rêve »

Cassette (enregistrement public)

Liebling, tout est permis quand on rêve

1990

Berlin ne se quitte pas aussi vite… raconter l’exil des musiciens allemands après 1933 : toute une industrie de cinéma, de musique est bouleversée par l’arrivée des nazis au pouvoir. Les Comedian harmonists se séparent, Werner Richard Heymann, Friedrich Hollænder, Kurt Weill, Hanns Eisler quittent l’Allemagne – c’est ce chemin d’exil que raconte notre spectacle : Berlin – Paris – New York ou Hollywood.

Avec Liselotte Hamm, Jean-Marie Hummel et Eric de Dadelsen. Spectacle créé pour le Gœthe Institut de Paris dans le cadre du Colloque de Locarno à Vichy. Un spectacle présentant souvent des versions en allemand et en français ou des compositeurs « allemands » sur des textes français. Une partie de ce spectacle a été filmée en studio FR3 Alsace sous le titre : Liebling chérie.

Nous chantons toujours des chansons de ce répertoire étonnant dans des récitals montrant la circulation des chansons et des gens entre Allemagne et Allemagne !

« Quel bonheur ! c’est une véritable leçon d’Histoire en chansons… ! »

Gilbert Badia

Photo de Jean-Marie, Liselotte et Eric de Daedelsen

Photo Alain Kaiser

« Dadelsen / Hamm / Hummel. Lorsque le professionnalisme, le talent et la bonne humeur se conjuguent avec autant de conviction, le résultat est garanti. D’un bond, sans hésitation, dans les années 30, le trio nous entraîne dans une interprétation très enlevée d’Ein Freund – Avoir un bon copain, rythmée vigoureusement au piano par Jean-Marie Hummel. Les garçons s’interpellent, se répondent, se rejoignent. Liselotte les rattrape au refrain. Toute l’insouciance de cet entre-deux guerres résonne dans cette version bilingue toute neuve. »

Chorus

« Grenzen-loser chansonabend im kom(m)ödchen. Im vollbesetzten ”Kom(m)ödchen” boten die Künstler einen stimmungsvollen, schwungvollen end auch lehrreichen Chansonabend. … Erstaunlich was man alles zu den Chansons sagen könnte; wie sie die ”grosse” Geschichte auch ein bischen spiegeln… »

Rheinische Post
Düsseldorf

« La semaine dernière j’étais brièvement à Bruxelles pour y voir un spectacle de théâtre musical exceptionnel : Liebling, tout est permis quand on rêve. Le spectacle valait bien le détour, à vrai dire un programme international d’une très haute qualité. »

Ernst van Altena
Noordhollandsee (Hollande)